Tocolyse






Tocolyse

Cas clinique

Reçue aux urgences, M.D, une femme de 28 ans à 5 mois de grossesse présentant les symptômes suivants :
– Des contractions utérines douloureuses et régulières et des modifications du col de l’utérus en termes de longueur et d’ouverture,
– Des saignements vaginaux,
– Un écoulement de liquide dans le vagin (perte des eaux, fissure de la poche des eaux),
– Une prise de poids très rapide, les doigts et les chevilles gonflés,
– Maux de tête, vertiges, palpitations,
– L’impression que le bébé pousse sur le col de l’utérus)
est hospitalisée et reçoit la prescription qui suit.
Conclusion : c’est une menace d’accouchement précoce(MAP).

Ordonnance

– Adalate® 10 mg cp : 1cp tous les 15 minutes pendant 1h.
– Adalate® LP 20 mg cp : 1cp matin et 1cp soir pendant 48h (selon l’évolution clinique).

Objectifs thérapeutiques

Estomper les contactions utérines pour éviter l’accouchement précoce.

Analyse de l’ordonnance

I-Adequation du choix thérapeutique:
– Adalate 10 mg et LP 20 mg : Nifédipine 10 mg libération normale et 20 mg en libération prolongée.
* Inhibiteur calcique, utilisé dans le traitement de l’HTA
En évitant l’élévation du calcium intracellulaire, ils empêchent la contraction de la fibre musculaire utérine.
* La posologie est déterminée par le médecin selon l’état clinique du patient et l’objectif thérapeutique.
CONCLUSION : L’ordonnance est adéquate, la durée du traitement est normale
et les posologies sont conformes.

II-Les points critiques
*Contre-indications physiopathologiques:
il n’y en a aucune.
*Interactions médicamenteuses:
il n’y en a aucune.

Remarques

Les inhibiteurs calciques sont utilisés en deuxième intension dans la prise en charge des MAP
après échec ou contre-indication des betas mimétiques.


One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *