Candidose buccale

Clinique

Une semaine après un traitement par celestene goutte, AN un enfant de 2 ans souffrant d’asthme, présente une rougeur de la muqueuse buccale qui est recouverte d’un enduit blanchâtre ressemblant à du lait caillé.
Conclusion : L’enfant souffre d’une candidose buccale.

Ordonnance

– Daktarin gel buccale : 2,5 ml de gel à appliquer dans la bouche 4 fois par jour.
– Flugen 50mg/5ml sp : 20ml en prise unique le premier jour puis 10 ml en prise unique les jours suivants.

Objectifs Thérapeutiques

– Traitement de l’infection fongique localement par le Daktarin gel et par voie général par flugen sp.

 

Analyse de l'ordonnance

I-Adequation du choix thérapeutique:
– Daktarin gel buccale : miconazole 2%.
* Il s’agit d’un antifongique pour traitement oral local. Ce médicament est indiqué dans le traitement des mycoses de la cavité buccale, chez l’adulte et chez les enfants âgés de 4 mois et plus.
* La posologie usuelle chez l’enfant de 2 ans est de 2,5 ml, 4 fois/jour avec application buccale.
– Flugen 50mg/5ml sp : fluconazole 50 mg/5 ml.
* Antifongique par voie orale indiqué dans le traitement fongique notamment les candidoses buccale et vaginale…
* La posologie usuelle est déterminée en fonction de l’objectif thérapeutique: pour la candidose buccale chez l’enfant, elle est de 200 mg le premier jour puis 100 mg en prise unique.

II-Les points critiques
*Contre-indications physiopathologiques : il n’y en a aucune.
*Interactions médicamenteuses : il n’y en a aucune.

Conclusion

La prescription est adéquate aux objectifs thérapeutiques et les posologies sont correctes.

Rappel

– Les Corticoïdes en suspension (gouttes buvables) administrés par voie orale inhibent le système immunitaire au niveau locale (la bouche), ceci a permis le développement d’une mycose causée par un champignon opportuniste. Pour éviter cela il est recommandé de bien laver la bouche avec de l’eau après administration d’un corticoïde en suspension par voie orale.

– Les bébés souffrent de mycose buccale, souvent transmise par leur mère lors de l’accouchement: leur système immunitaire n’étant pas encore mature, son efficacité n’est pas optimale.
Autres personnes à risque : les personnes âgées qui cumulent fréquemment les facteurs favorisants, tels que la sécheresse de la bouche ou la prise de médicaments, et sont souvent victimes de l’infection.