Allopurinol
Zyloric®

Indications

le traitement de l’excès d’acide urique dans le sang (hyperuricémie);
– le traitement de la goutte, sauf des crises aiguës (preconiser la colchicine);
– le traitement et la prévention de l’excès d’acide urique dans
le sang chez les patients traités par des cytostatiques ou qui suivent une radiothérapie;
– le traitement et la prévention de la formation de calculs d’urate, d’oxalate ou
de phosphate de calcium dans les reins, chez les patients présentant un important
excès d’acide urique dans le sang ou dans les urines.

Posologie et Administration

-Le traitement débutera par une dose faible, par exemple 100 mg par jour.
La dose sera augmentée si nécessaire.
Jusqu’à 300 mg, Zyloric sera pris en une seule fois, après un repas.
Les doses supérieures à 300 mg seront réparties en plusieurs prises.

 

Durée

 

Normalement, le traitement au Zyloric est poursuivi sans interruption pendant toute la vie.
En effet, une interruption du traitement fait à nouveau remonter le taux d’acide urique,
ce qui provoque la réapparition des inconvénients qui avaient nécessité la prise du médicament.

 

 

 

Mise en Garde et Precautions d'Emploi

– La dose sera réduite en cas d’insuffisance de la fonction rénale.
– Les patients traités pour l’hypertension ou l’insuffisance cardiaque peuvent avoir une insuffisance
rénale sous-jacente. Dans ce groupe de patients, l’allopurinol doit être utilisé avec précaution.

Effets Indesirables

-Infections et infestations
*La plainte suivante a été signalée occasionnellement : furonculose.
-Troubles hématologiques et du système lymphatique
*Rare : anémie, leucopénie, thrombocytopénie, agranulocytose, pancytopénie.
*Très rare : aplasie médullaire.
-Ces manifestations ont été rapportées en particulier chez des patients ayant une insuffisance rénale.
*Le syndrome d’hypersensibilité généralisée (DRESS syndrome) associe à divers dégrés,
fièvre, atteintes de l’état général, éruption cutanée, exfoliations, polyadénopathie,
arthralgies, atteinte hépatique, atteintes de la fonction rénale, hyperéosinophilie,
vasculite et très rarement convulsions.
Il est rare et peut être fatal.
Les corticostéroïdes peuvent être bénéfiques dans le traitement de ce type de réactions.
*Des chocs anaphylactiques ont été très rarement rapportés,
le plus souvent chez les patients ayant déjà développé une réaction
allergique lors d’une prise antérieur d’allopurinol.
De telles réactions peuvent se manifester à n’importe quel moment du traitement.
Le traitement par Zyloric sera abandonné IMMÉDIATEMENT et DÉFINITIVEMENT.