CARIE DENTAIRE

source : api

La carie est une infection qui touche progressivement les dents en endommageant leur structure et en détruisant leurs tissus.  

Pour mieux comprendre la formation de la carie, il faut savoir que nos dents sont composées de trois couches, dont l’émail qui représente la partie la plus dure, blanche et visible de nos dents ; la dentine qui est la partie principale de la dent dont la consistance est moins dure et qui est de couleur plus jaunâtre ; et finalement la pulpe dentaire qui est la partie interne de la dent renfermant les vaisseaux sanguins et les nerfs.

À chaque fois que nous mangeons, les bactéries présentes dans notre bouche se nourrissent des sucres contenus dans les résidus alimentaires qui se déposent sur nos dents, notamment dans la plaque dentaire. En se nourrissant, les bactéries produisent des acides qui attaquent l’émail de nos dents. Des trous se forment alors dans l’émail et c’est ainsi qu’apparaissent les caries.

Selon l’OMS près de 60 à 90% d’enfants d’âge scolarisé et près de 90% des adultes ont des caries. La carie dentaire peut se manifester dès l’apparition des dents de lait.

1-RAPPELS ANATOMIQUES SUR LA DENT

La dent, tissu le plus dur de l’organisme, constitue un ensemble formé par une couronne avec sa ou ses racines. Cet ensemble est composé de tissus durs riches en matières minérales que sont l’émail, la dentine et le cément. Entre autres en profondeur on retrouve la partie vivante de la dent : la pulpe qui héberge le paquet vasculo-nerveux. Ce paquet vasculo-nerveux lui offre une bonne communication avec la circulation générale.


Anatomie de la dent

2-FACTEURS ÉTIOLOGIQUES

La carie fait suite à une destruction progressive des tissus durs dentaires par un processus de déminéralisation. En effet il faut 4 conditions pour pouvoir parler de carie :

  • dent,
  • sucres fermentescibles,
  • présence de bactéries cariogènes
  • et temps.

L’étiopathogénie se décrit comme suit : les bactéries cariogènes vont transformer les sucres fermentescibles en acide et entrainer ainsi une déminéralisation qui au-delà d’un certain seuil critique avec le facteur temps aboutit à une cavitation de la dent en général.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image.png.

3-SIGNES CLINIQUES

La carie peut être détectée subjectivement par le patient lui-même ou objectivement par le praticien selon l’étendu et le stade d’évolution.

Il existe plusieurs classifications qui ont été faites concernant cette maladie et dont les paramètres variaient entre le site l’étendu le stade et le genre de tissu atteint. Mais en résumé on peut dire qu’on a 4 types, une carie avec atteinte :

  • De l’émail seulement. Aucune douleur
  • De l’émail et de la dentine : sensibilité au froid et au chaud de courte durée
  • De la pulpe en plus des tissus durs : rage de dent vive soudaine
  • De la région périe apicale et de ses complications : infection de la pulpe avec parfois des signes d’inflammation de la gencive, douleurs à la mastication maux de tête fièvre…

4- TRAITEMENT

La prise en charge thérapeutique peut concerner deux volets : préventif et curatif

a-La prévention

Elle reste le moyen le plus efficace d’éradiquer ce problème de santé public. Surtout si elle est primaire, c’est-à-dire avoir de bonnes habitudes de vie à savoir :

  • limiter la fréquence de consommation d’aliments sucrés et collants ;
  • Bien se brosser les dents deux fois par jour après les repas pour une durée d’au moins 3 minutes ;
  • Diminuer la fréquence de l’allaitement au biberon surtout nocturne et il faut nettoyer la bouche des bébés afin d’éviter d’éventuels caries précoces chez l’enfant qui peuvent porter atteinte au bien-être physique esthétique, fonctionnel et psychologue de l’enfant.

b-curative

Quand une dent est cariée le dentiste enlève la partie affectée par la carie. Il remplace ensuite la partie manquante de la dent par un ou des matériaux selon le cas. Ce traitement consiste à débrider et nettoyer tout tissu atteint par la carie    et de couvrir le vide. Les matériaux les plus utilisés restent l’amalgame et le composite.

  • AMALGAME DENTAIRE 

L’amalgame est de couleur grise, matériau idéal pour le traitement des dents postérieures (fond de la bouche) car il est étanche durable et résistant à l’usure. Son usage est fréquent surtout dans nos pays comme le SENEGAl.


amalgame dentaire

  • LE COMPOSITE

Le composite est offert en plusieurs couleurs différentes, le dentiste peut choisir donc la couleur qui correspond au plus à la couleur naturelle de la dent

  • Le composite est utilisé le plus souvent pour le traitement esthétique des dents situées en avant et parfois pour celles du fond selon la qualité.
  • Selon l’emplacement et la profondeur de la carie le dentiste peut vous proposer d’autres traitements.
composite

5-COMPLICATIONS

La carie dentaire peut avoir des conséquences sérieuses sur les dents et l’état de santé en général. Elle peut causer :

  • Douleurs soudaines continuelles parfois violentes aux dents et à la mâchoire
  • Abcès parfois accompagnés de fièvre et d’une enflure du visage
  • Une mauvaise haleine
  • Perte de la dent cariée
  • Difficultés à mastiquer les aliments
  • Difficulté de prononciation

La carie peut aussi affecter l’apparence, de soi de soi et le bien-être de la personne. De plus si elle n’est pas traitée peut entraîner des soins coûteux notamment le remplacement d’une dent extraite.

NB : pour éviter la dissémination de l’infection, il est conseiller d’utiliser des antalgique autres que les anti-inflammatoires pour soulager les douleurs des dent souffrant de carie.

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *