AVC, ce qu'il faut savoir
L'AVC (Accident Vasculaire Cérébral) est une urgence médicale. Si l'on en croit l'OMS, on estime à plus de 17,5 millions de personnes sont décédées de maladies cardio-vasculaires telles qu'une crise cardiaque ou un AVC en 2012. Toujours selon l'OMS, plus de 3 de ces décès sur 4 sont survenus dans des pays à revenu faible ou moyen, et les hommes et les femmes ont été touchés de la même façon.

L'AVC (Accident Vasculaire Cérébral) est une urgence médicale. Si l'on en croit l'OMS, on estime à plus de 17,5 millions de personnes sont décédées de maladies cardio-vasculaires telles qu'une crise cardiaque ou un AVC en 2012. Toujours selon l'OMS, plus de 3 de ces décès sur 4 sont survenus dans des pays à revenu faible ou moyen, et les hommes et les femmes ont été touchés de la même façon.

Mécanisme

On distingue deux (2) types d'AVC:

  • Les infarctus cérébraux
  • Les hémorragies cérébrales ou méningées

 Les infarctus cérébraux

Les infarctus cérébraux aussi appelés thromboses ou d'embolies cérébrales, ou encore d'AVC ischémiques représentent environ 80% des AVC, ils résultent majoritairement de l'occlusion d'une artère cérébrale par un caillot sanguin (thrombus). Ils sont dus à une arythmie cardiaque, une rupture d’une plaque d’athérome, ou une maladie des petites artères cérébrales (chacun de ces causes représentent environ 25%).

Dans de rares cas, l’infarctus cérébraux peuvent être d'origine veineuse (et non artérielle) : c'est la thrombose veineuse cérébrale, qui représente environ 1% des AVC. Ces thromboses surviennent à tout âge, avec un pic important chez les femmes jeunes lié à des facteurs hormonaux (contraceptifs œstroprogestatifs, grossesse et post-partum) et favorisé par le tabagisme.

Les hémorragies cérébrales ou méningées

Les hémorragies cérébrales et méningées représentent respectivement 15% et 5% des AVC. Elles correspondent à la rupture d’une artère cérébrale au niveau du cortex ou des méninges qui l’entourent. Dans ce dernier cas, la cause principale est la rupture d’anévrisme (une dilatation anormale de la paroi artérielle). Les hémorragies intracérébrales sont soit secondaires à un traumatisme, à une malformation vasculaire ou encore une tumeur, soit spontanées.

Les signaux d'alertes

  • Vertiges (durée brève)
  • Réduction du champ visuel
  • Difficulté à articuler ou à trouver ses mots
  • Paralysie partielle (d'un ou plusieurs membres)
  • Sensation d'engourdissement

Comment se prévenir d'un AVC

 D'après l'OMS, 80% des crises cardiaques ou des AVC prématurés sont évitables, avec:

  • Une alimentation saine
  • Exercice physique régulier
  • Éviter la consommation de tabac
  • Controler la tension artérielle régulièrement
  • Controler le taux de lipides dans le sang régulièrement
  • Controler le taux de sucre dans le sang régulièrement

 

Références

  1. Que faire pour éviter une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral?
  2. Accident vasculaire cérébral (AVC)